PREMIÈRE TRANCHE DES TRAVAUX TERMINÉE

La première tranche sur les trois envisagées par les architectes (Alma et Atelier Grégoire ANDRE) est terminée.

Un budget avait été fixé par la famille Féron, propriétaire des lieux : 120 000 €. Mais le résultat est là, particulièrement remarquable sur la toiture coté cour d’honneur : tuiles parfaitement alignées, ardoises fixées au crochet et taillées en diamant pour la finition, cheminées et décors blanchis par sablage très fin, girouettes réparées (et même pour l’une d’entre elles reconstituée) sans parler de la charpente remaniée dans les règles de l’art.

Il reste donc 400 m² à reprendre, probablement en 2 tranches, dont une plutôt urgente (présence de fuites). La DRAC est toute prête à nous suivre, mais nous devons trouver le complément à sa subvention. Toutes les idées et solutions seront bienvenues.

 

  • Les ardoises

ardoise-avantardoise-apresL’état des ardoises nécessitait vraiment une reprise complète. Elles étaient criblées de trous ronds de deux à trois centimètres de diamètre qui traversaient parfois plusieurs couches.
C’est le résultat d’un violent orage de très gros grêlons il y a plusieurs années.

 

  • Les girouettes

girouette-avant Les 2 girouettes ont été remaniées. Sur celle qui se trouve le plus à l’est, la partie drapeau avait disparu et nous n’avions pas d’image d’époque pour en retrouver le dessin. L’architecte a donc copié la girouette du petit pavillon pour garder la symétrie. Le 2e drapeau présente donc aujourd’hui un dauphin, symbole utilisé fréquemment par les cisterciens.

 

  • Les tuiles

tuile2 tuile3

Les tuiles sont de type écaille, neuves, en remplacement intégral des tuiles du XIXe siècle. Il a été procédé à un brouillage de deux teintes : ¾ de rouge-orangé et ¼ de brun selon échantillons présentés, teintes correspondant au plus près de l’existant.

 

 

  • Le passe-corde

Cet élément n’existait pas auparavant, mais s’intègre très discrètement au milieu des tuiles. Il s’agit d’un passe-corde. Il a pour but, comme son nom l’indique, de faire sortir des cordes depuis l’intérieur vers l’extérieur pour assurer les réparations simples sur la toiture. Il est réalisé en plomb. Un petit grillage à l’horizontale évite que les animaux et les feuilles mortes puissent rentrer.

 

 

  • Le sablage

sablage2 sablage1Les éléments de pierre étaient attaqués par la mousse. Ils ont été nettoyés par sablage très fin.

 

 

 

 

echafa

 

LES CHIFFRES

– 13 semaines de travaux
– 123 m² de tuiles, soit 2500 pièces
– 92 m² d’ardoises, soit 2200 pièces