L’Abbaye de Trois-Fontaines sélectionnée pour le Loto du Patrimoine de Stéphane Bern

C’est un projet par département de métropole et par collectivité d’Outre-mer qui a été sélectionné en plus des 18 sites emblématiques. L’abbaye de Trois-Fontaines figure parmi ces 101 monuments sélectionnés pour le Loto du Patrimoine 2020 et bénéficiera donc de fonds récoltés lors de cette troisième édition de la Mission Stéphane Bern pour la restauration du Grand Pavillon.

L’Abbaye de Trois-Fontaines est la première « fille » de Clairvaux. En 1118, Guillaume de Champeaux, évêque de Chalons, envoie 12 moines de Clairvaux pour la fonder sur des terres marécageuses de la forêt de Luiz. En moins de 30 ans sont construits abbatiale, cloître et dortoirs, accueillant jusqu’à 130 moines à son apogée. Mais la crise des vocations est générale et à la Révolution, il ne reste que 15 moines. Alors vendue, l’abbaye sert de carrière de pierres. Les propriétaires s’y succèdent ensuite et habitent les pavillons ayant échappé à la destruction. Aujourd’hui demeurent visibles les ruines de l’abbatiale (dont la voûte s’est effondrée partiellement en 1825), deux pavillons du XVIIIe s. rattachés par une galerie et la porterie.

Le site, avec son parc de 7 ha, est ouvert au public gratuitement tous les jours. L’association des Amis de Trois-Fontaines, avec le soutien de la municipalité et en concertation avec les propriétaires, y organise nombre de manifestations. Elle a notamment été pionnière dans la valorisation du patrimoine en organisant dès 1966 les premiers Son et Lumière. En période estivale, elle organise des visites guidées et des animations culturelles et ouvre le Musée du Vélo. L’objectif est de déployer encore ces actions.

Le projet porté par les propriétaires et retenu par la Mission Stéphane Bern et la Fondation du Patrimoine concerne la toiture du Grand Pavillon. Une première tranche de travaux réalisée en 2016 a permis de stopper les désordres sur un tiers du Grand pavillon, mais les deux tranches suivantes n’avaient pu être envisagées faute de financement. Grâce au Loto du Patrimoine ce sont les deux tranches suivantes de restauration des toitures de l’édifice qui vont pouvoir être réalisées, soit près de 400 m² de toiture (restauration de la charpente, restauration de la couverture en tuiles plates et ardoises, reprise de la zinguerie, reprise des arases de maçonnerie et restauration des corniches, lucarnes et cheminées).

Avec le concours de la DRAC, le projet sera financé notamment grâce à l’offre de jeux Mission Patrimoine de la Française Des Jeux qui propose dès le 31 août une nouvelle édition d’un ticket à gratter à 15 € (1,76€ par ticket vendu sera reversé pour la sauvegarde des sites sélectionnés). Cette offre est complétée cette année par cinq tirages du Loto dédiés, organisés les 9, 12, 14, 16 et 19 septembre 2020. Pour chaque grille de 2.20€, 0,54€ reversé au patrimoine.

Retrouver le projet sur le Site de la Mission Bern

UN RÊVE POUR LE FUTUR. Un projet global de sauvegarde de l’ensemble de l’abbaye a été étudié en 2014. Dans l’espoir de trouver des financements, la sauvegarde et la sécurisation des vestiges de l’abbatiale, joyau romantique et témoignage précieux de l’histoire monastique cistercienne, reste dans ce projet global de sauvegarde.

 

Contacts :

Les propriétaires, pour INDIVISION FÉRON, Mme ORTA Claire :

09.61.64.09.18 / 06.16.75.76.74

L’Association des Amis des Sites de Trois-Fontaines :

abbayetroisfontaines@gmail.com

La Fondation du Patrimoine

_______________________________________________________________________